Comme un seul homme…

 
La voilà repartie, la clique médiatico-libérale, à nous effrayer avec l’arrivée « fracassante » du NSDAP, heu pardon, de l’AFD au Bundestag, se servant une fois de plus de l’extrême droite comme d’un épouvantail à moineaux bien-pensants.
 
Et de nous égrener les raisons qui font que ce parti héritier de tonton Adolf ne fait que (re)monter en pays teuton : la faute aux immigrés venus violer leurs fräuleins, venus en masse piller les emplois précaires à 400€/mois, venus déranger le bon peuple catho/protestant bon teint et imposer la charia dans le Reich. Et, surtout, venus gonfler une démographie mise à mal par un peuple vieillissant refusant obstinément de fournir quelques jeunes à exploiter, comme quoi, le modèle allemand n’est pas si sexy qu’on nous le vante à longueur de journée médiatique.
 
En revanche, ces pitres journalistiques nous jouant les vierges effarouchées « aux pudeurs de gazelles », ne pipent mot sur l’inefficacité des politiques menées par leur DRH en chef, Merkel. Pas grand chose non-plus sur la part d’échec de la réunification des deux Allemagne qui a surtout profité économiquement aux requins libéraux déjà établis et à leurs postulants de l’est. Rien donc sur la situation des travailleurs exploités, des salaires misérables et de la pauvreté galopante.
 
On peut clairement établir un parallèle avec ce qu’il s’est passé en France, pays des droits de l’homme qui rétrécissent, où, une fois n’est pas coutume, nous avions de l’avance en ce domaine : cultiver, arroser, entretenir savamment l’extrême droite à des fins électorales en ne se rendant pas compte que celle-ci monte simplement et inexorablement par l’échec et les fautes de ceux qui prétendent la combattre, juste pour garder ou conquérir le pouvoir. Et les voilà, la tronche en carton-pâte, l’air grave, qui vous demandent de vous serrer les coudes et accessoirement de voter pour eux, de leur faire confiance pour chasser le fléau brun… on connaît la suite.
 
Comme un seul homme donc, experts, journaleux, philosophes à deux balles, de droite comme de droite, PS, LREM, LR vous expliquent à grand renforts de chiffres truqués et d’explications bidons qu’il faut continuer à plus de Macron, plus de Merkel, plus d’Europe sauce libérale, plus de flicage, de sacrifices, et, surtout de continuer à nous taire.
Et si, comme un seul homme, on leur répondait « allez vous faire foutre, Merkon et Macrel, dégagez ! » ?
Publicités

3 réflexions sur “Comme un seul homme…

  1. Très bien dit, bravo Dominique.! J’avais l’impression qu’il fallait de toute urgence montrer à quel point l’autoritarisme libéral engendre le fascisme, depuis que j’avais vu une photo d’un jeune manifestant Barcelonais brandir une pancarte « Franco no ha mort » (Franco n’est pas mort) après le coup de force de Rajoy… Et la piteuse collaboration des socio-libéraux avec la droite allemande a engendré un monstre électoral qui a le même slogan (« l’Allemagne n’est pas le bureau social de l’Europe ») que le NPD.
    Nous l’avons montré lors des élections, nous l’avons remontré lors de la marche contre le coup d’état social, la solution contre l’extrême droite, c’est de proposer une alternative de solidarité, de justice et de dignité CONTRE les forces du capital et de la finance.
    La lutte ne fait que commencer

    Aimé par 2 personnes

  2. Très jolie mise au point en forme de remontage de bretelles Dominique !
    Tout ça est très bien dit et, comme tu le dis, la clique médiatico-libérale, de Macron aux éditocrates soumis, devrait se taire au lieu d’employer le terme de dictature quand il s’agit de décrédibiliser toute alternative de gauche comme au Venezuela par exemple. Venezuela qui, rappelons-le, vit jusqu’à présent et jusqu’à preuve du contraire, sous un régime démocratique. En revanche, que dire de la répression du gouvernement espagnol contre les élus Catalans, comme le rappelle Michel ci-dessus ? Ou bien encore de la diktat-mocratie de l’euro-groupe qui torture le peuple grec ou qui nous inflige, avec le soutien bienveillant des états-collaborateurs, une enfilade d’accords de « libre-échange » sans aucun consultation populaire ?
    T’as raison Dom’, y’a BASTA !

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s